ACTUALITE | Novembre 2016 –  Les RH : laissés-pour-compte du digital ? 

Le SIRH obsolète… une expérience 100% burlesque : voir notre vidéo

Comment assumer son appétence pour le digital quand on est RH ?

Des RH perçus peu comme digitalisés … : « 67% des cadres ont le sentiment que leurs RH ne les aident pas à s’adapter aux évolutions digitales dans leurs univers professionnels », ce qui a pour conséquence d’impacter la fidélisation des salariés à leur marque employeur selon une enquête Harris Interactive.
alors que les RH eux-mêmes plébiscitent le digital : la majorité des RH se déclare « mature » vis-à-vis du digital, tandis qu’une minorité l’était en 2015, révèle une étude récente.

SIRH Silamir

Les DRH se voient attribuer une image poussiéreuse qui ne colle pas à leur positionnement assertif vis-à-vis des nouvelles technologies.
Pourquoi un tel paradoxe ? Comment changer l’image perçue des RH face aux nouvelles technologies?

Les SIRH : des outils dépassés qui expliquent la réaction sceptique des salariés envers les RH 

Visiblement, l’image dépassée en matière de technologie que véhiculent les RH n’est pas liée à un manque de volonté …. Mais plutôt à la manière dont ils sont outillés. Autrement dit, il faut s’intéresser aux SIRH et à leurs contraintes pour comprendre l’impasse dans laquelle les RH se trouvent aujourd’hui.

Les SIRH actuels : des modules en pagaille, des données dispersées, une ergonomie balbutiante

Historiquement, la « gestion de la paie » se trouve au cœur des SIRH, puis petit à petit, les solutions évoluent. Avec la réforme des 35 heures, c’est le module « gestion du temps » qui vient s’ajouter au SIRH, afin de répondre au respect des contraintes légales. Ensuite, des modules complémentaires voient le jour et se greffent au système dans le but de décentraliser la saisie et la consultation des informations RH par les salariés. C’est ainsi qu’apparaissent des modules de suivi des congés, de pointage des projets réalisés, de gestion des compétences…

En somme, les éditeurs de SIRH ont empilé les modules, sans chercher à construire une vision cohérente et optimisée de l’architecture des données ; et sans même une pensée émue en matière d’ergonomie et de design pour les utilisateurs finaux.

Résultat ? Les RH passent plus de temps à agréger ces informations qu’à se centrer sur la valeur ajouté de leur métier : la qualité de la relation avec les salariés.

Le SIRH de demain : une solution miracle déjà disponible

Les dernières évolutions légales rendent plus que jamais nécessaires pour les RH le suivi pointu des données professionnelles attachées à chaque salarié : bulletins de paie dématérialisés, compte personnel d’activité, compte personnel de formation…

C’est donc une nécessité pour les DRH de se doter d’un SIRH, mais encore faut-il qu’il soit performant…et adapté aux attentes des administrateurs, gestionnaires et utilisateurs clés : DSI, DRH, managers, collaborateurs.

Spécialiste de l’expérience salarié, Silamir propose des solutions personnalisées allant de la livraison de SIRH « clé en main », en passant par le redesign ergonomique des SIRH en place, jusqu’à la négociation des évolutions de l’existant avec les éditeurs et éventuels intégrateurs.

« Dans nos tâches quotidiennes, le SIRH nous contraint de par son design affreux et son architecture inflexible. Les évolutions sont complexes, voire impossibles à négocier » DRH d’un grand groupe bancaire.

ShareShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedInShare on FacebookTweet about this on Twitter